douleurs cervicales

Comment les calmer ?

D’où viennent les douleurs dans le cou

Une sensation de raideur, d’engourdissement, d’avoir le cou coincé … Les origines des douleurs cervicales sont diverses et variées. La douleur peut s’étendre au niveau des épaules et descendre jusqu’au dos. Ces maux se dissipent généralement au bout de quelques jours voire plusieurs semaines. Cependant certaines maladies chroniques peuvent contribuer à des douleurs ponctuelles voire régulières. Avec le temps, on  prend plus facilement conscience de celle-ci, telle que l’’arthrose cervicale. La durée de rétablissement s’allonge néanmoins avec l’âge.

Pour comprendre les douleurs du cou, il est intéressant de connaître un peu l’anatomie. L’ossature principale du cou est basée sur 7 vertèbres nommées de C1 à C7, chacune d’entre elles est séparée par des disques intervertébraux. Ces derniers lient les vertèbres entre elle en offrant un léger mouvement de liberté. De plus, ces disques empêchent les vertèbres de s’entrechoquer. Cet ensemble est maintenu par des muscles, des tendons et des ligaments. Chaque élément qui constitue le cou peut provoquer une douleur spécifique.

Bien sûr suivant les mouvements, positions ou antécédents, les éléments réagissent différemment. Un choc peut avoir écrasé un tendon, une position inadéquate tenue trop longtemps peut impacter les muscles, l’âge aussi joue sur les disques intervertébraux. Il faut savoir que l’épaisseur des disques intervertébraux diminue en moyenne de moitié au cours de notre vie. 10 à 20% de la population adulte sont sujets aux douleurs cervicales.

Les causes des problèmes cervicales sont très vastes, elles reposent sur de nombreux facteurs comme la posture du corps, l’anxiété, la dépression, les activités sportives ou professionnelles…

les différentes douleurs du cou

Généralement, ces maux s’accompagnent d’une restriction de mouvement de la tête. Les symptômes sont différents suivant les zones touchées.

Voici les 3 principaux maux :

Une entorse cervicale :

Elle se produit lors d’un mouvement brusque. Elle est la résultante d’un étirement ou d’une déchirure d’un ou plusieurs ligaments. Ce type de douleur peut apparaître plusieurs jours après. Souvent dû à un impact violent tel que le coup du lapin après un accident où les contractions peuvent apparaître 2 ou 3 jours plus tard. De plus, cela peut s’accompagner de maux de tête.

Un torticolis :

Cela provient principalement d’une contraction musculaire soit causée par un mauvais mouvement mais aussi d’une mauvaise position maintenue trop longtemps. Elle touche soit le muscle le plus important du cou « sterno-cléido-mastoïdien » celui qui part derrière l’oreille jusqu’au bas de la gorge soit les trapèzes le plus souvent le faisceau supérieur (celui du haut de la nuque jusqu’aux épaules). Il apparaît couramment au réveil, généralement bénin il disparaît rapidement dans la journée. 

L’arthrose cervicale :

Souvent dû à l’âge, elle apparaît habituellement vers la quarantaine. La cause est la dégradation des cartilages entre les vertèbres cervicales. Cette détérioration entraîne des raideurs au niveau du cou mais aussi des vertiges lors de mouvement brusque ainsi que des troubles de la vision. La plupart du temps l’arthrose cervicale ne cause aucune douleur cependant elle fait partie des 10% des cas des douleurs cervicales. Ne vous improvisez pas spécialiste, effectuez soi-même un diagnostique peut s’avérer dangereux.

Important :

Si la douleur persiste ou récurrente consultez un médecin car d’autres causes telles des infections en sont peut-être la cause. Une forte méningite peut provoquer ces mêmes symptômes, en revanche elle est accompagnée par d’autres signes comme des nausées, vomissements, maux de tête …

Précaution pour éviter le mal de cou

Il n’est jamais agréable d’avoir mal au cou, quelques précautions diminuent ce risque. Changer ses habitudes n’est pas choses aisées. Néanmoins, des petits détails simples réduiront les risques.

Quelques astuces faciles à incorporer dans votre quotidien :

 

Quand une sensation de raideur au niveau du cou apparaît, effectuez quelques exercices pour évacuer les tensions : en effectuant sur votre tête des mouvements, de roulements sur vos épaules, en pivotant de bas en haut votre tête ou en inclinant votre tête de droite à gauche comme si votre oreille voulait toucher l’épaule. Le regard est très important il doit prolonger votre mouvement. Par exemple si vous basculez votre tête en arrière, vos yeux doivent essayer de voir derrière. Cette gymnastique est à pratiquer en douceur, si vous ressentez la moindre gêne ne forcez pas.

Évitez les positions trop statiques, sinon assurez-vous d’avoir une posture droite et détendue. De nos jours, la position la plus critique est celle devant un ordinateur. Malheureusement, lorsque l’on est pris par le travail ou plongé dans un jeu, on oublie notre position et nous avons tendance à nous courber en avant ou nous avachir dans le siège. Pour cette raison, il est préférable de régler votre écran correctement dès le début, cela prend 5 minutes et on n’y pense plus. En effet, lors de nos mini-pauses notre corps reprendra naturellement une posture correcte devant l’écran.

Si régulièrement vous vous réveillez avec une douleur à la nuque, il est intéressant de remplacer votre oreiller par un modèle adéquat. Sauf bien sûr si vous faites les quatre coins du lit dans votre sommeil, à ce moment là, l’oreiller ne sert pas à grand chose. Un oreiller ne doit exercer aucune pression sur le cou, de plus il doit préserver l’alignement de vos vertèbres cervicales à votre colonne dorsale.

Une dernière astuce, faites du sport !!! On ne le dira jamais assez le sport c’est la vie. Trêve de plaisanterie, en effet la pratique d’un sport demande à être réactif et d’avoir le regard dans tous les sens. Ainsi vous musclerez votre cou, et de ce fait vos disques intervertébraux seront moins sollicités. De plus, vos muscles gagneront en élasticité et cela vous évitera les torticolis.

Apaiser la douleur cervicale

Dans un premier temps, évitez tout geste brusque ainsi que les grands mouvements au niveau du cou et accordez-vous un peu de détente.

Même si la plupart des douleurs cervicales disparaissent dans la journée voire quelques jours, la restriction du mouvement de la tête est un handicap pour la vie de tous les jours.

Des gels tels que la baume du tigre et le Viks diminuent la sensation de douleur, ceux-ci sont très utilisés dans le domaine sportif pour soulager les courbatures. Ils ont un puissant pouvoir analgésique. Principalement utilisés pour les torticolis, cependant ils peuvent aussi apaiser les douleurs dû à l’arthrite.

Dans le cas où les douleurs cervicales sont récurrentes la physiothérapie est la pratique la plus courante pour les estomper. Le praticien exercera des massages pour dissiper les douleurs et vous fera pratiquer certains exercices spécifiques.

Des coussins conçus pour votre nuque